Notre relation à autrui n’est que le reflet de notre relation avec nous-mêmes, l’accès à l’essence vraie, ” la quintessence” nous permettra de nous regarder dans le miroir des autres. A titre d’exemple, si nous ressentons de la culpabilité, de la peur ou un sentiment d’insécurité face à l’argent, au succès ou à tout autre chose, notre malaise n’est en fait que le reflet de la culpabilité, de la peur ou de l’insécurité des aspects décisifs de notre personnalité. Aucune somme d’argent, aucun succès, aucune consécration ne résoudront ces problèmes fondamentaux de l’existence ( j’en connais des nantis comme Crésus qui mènent une vie misérable, et des célébrités prestigieuses qui croupissent dans la dépression…), seule l’intimité avec le Soi apportera une vraie guérison.

Lorsqu’on devient enraciné dans la connaissance de notre vrai Moi, c’est à dire on comprend notre vraie nature, notre culpabilité, notre peur ou notre inquiétude disparaîtront et on devient plus créatif. Le déploiement spontané de l’univers devient alors une réalité. Lisons ce passage de Kafka : il faut quitter ta chambre. Reste assis à ta table et écoute. Tu n’as même pas à écouter, attends simplement. Tu n’as même pas à attendre, apprends juste à rester tranquille, calme et solitaire. Le monde s’offrira alors à toi, et te proposera de le démasquer. Il n’aura pas le choix : il roulera en extase à tes pieds.”

Conception : Wave | ©2015 Cabinet Laamrani

logo-footer

RESTEZ CONNECTES:

error: Attention la copie du contenu n\'est pas autorisée. Merci de contacter l\'administrateur du site.