photo_profil_biographieAbdelatif Laamrani Je suis né le 18 avril 1976 à Auxerre en France, j’ai passé ma petite enfance sur L’Yonne, dans la ville du boeuf Bourguignon, du Chablis et de Guy Roux. Mes parents décident de rentrer au Maroc, et s’installent plus particulièrement à Meknès, où j’ai obtenu mon Baccalauréat en Lettres modernes en 1994.

Je me suis inscrit à la Faculté de droit de la même ville qui venait d’ouvrir ses portes, j’en sortais 4 années plus tard licencié en droit privé, section française, mon admission à l’examen du barreau en 1998 est sanctionnée par l’obtention du CAPA ( Certificat d’aptitude à l’exercice de la profession d’avocat), toutefois, je choisis de ne pas pratiquer immédiatement…. Lire la suite

J’ai livré le 6 mai au Panthéon du droit à Paris, devant une brochette d’imminents juristes français, l’épreuve de cinq années de combat avec les mots, cinq années de douleurs, de doutes et de solitude. Les juristes les plus brillants de leur discipline viennent de m’autoriser, et par là même, « m’auteuriser », je m’exprimerai enfin, je…

Au retour de mon périple du Sud du Maroc où j’ai reçu mes convives européens, subjugués par la qualité de l’accueil et la générosité exemplaires dont ils ont bénéficié tout au Long de leur séjour, je retrouve les ruelles sales et bruyantes de Casablanca. Je décide une fois chez moi de me détendre en faisant…

Je rentre chez moi harassé. Je fais couler de l’eau tiède dans ma baignoire. Je veux me prélasser, me détendre et m’enfuir un peu. Car je sens que l’épuisement généralisé me guette, et une sorte d’asthénie pernicieuse voudrait avoir raison de moi. Je pousse le luxe jusqu’à griller un Wide Churchills (Romeo Y Julieta), je…

Savez-vous qu’il est plus facile de rendre l’âme que de contredire son destin ? Il est certain que l’on ne peut résister à son destin. On ne peut qu’aller à sa rencontre, quel qu’il soit, peu importe son essence et sa nature. J’avais, je me rappelle, développé une sorte de théorie, pendant mes années d’adolescence,…

Entre deux solitudes je rencontre un ami qui me pose la question récurrente par rapport à ma profession. Y a-t-il pour toi des gens indéfendables ? Défendrais-tu par exemple Georges W. Bush ou Netanyahu ? Je lui réponds : un avocat est là pour défendre comme un médecin pour soigner. Tu ne comprendras pas un…

Il n’est pas d’indice plus révélateur de notre humanité que celui de sentir au plus profond de soi la souffrance des autres, inconnus devenus d’un seul coup du destin tout proches. Reprocherait-on à l’avocat de faire preuve d’empathie à l’égard de son client ? C’est le propre du métier de la défense, cela vient tout…

Il n’y a de richesse que celle de l’âme. Je suis anachronique peut être, mais je crois encore en l’honneur, celui d’être moi, sans concession, celui de ne demander de faveur à personne. Déjeuner ce matin avec un ex-gouverneur, ayant sombré dans la dépression après sa disgrâce suite à la déchéance de Basri, il attend…

Il y a trois ans, j’avais écrit ma première plaidoirie en arabe pour défendre ma première cliente, poursuivie pour « traffic international de drogue dure ». Je lui ai rendu visite au centre pénitentiaire d’Oukacha à Casablanca, à la demande de mon cousin de Strasbourg. J’étais choqué, littéralement affecté par son état. Je lui ai parlé. Elle…

Page 2 of 2 1 2

Conception : Wave | ©2015 Cabinet Laamrani

logo-footer

RESTEZ CONNECTES:

error: Attention la copie du contenu n\'est pas autorisée. Merci de contacter l\'administrateur du site.